Extrait de notes pour une autoprésentation de Angelo, pour le vernissage d’une exposition personnelle à la Galerie d’art « La Cripta » (a. 1977)

"Angelo Marchetti, né à Milan en 1930, j’ai toujours peint et sculpté. J’ai fréquenté durant une brève période le milieu artistique sans fréquenter l’école entendue sur le plan didactique. J’ai considéré les maîtres du passé m’en remettant à mon intuition, j’ai tenté d’écouter et d’apprendre de qui, au moment où je vivais, j’ai retenu pertinent di éclaircissements. Je me suis désintéressé de la soi-disant culture, entendue comme "fabrique de la culture", mais j’ai toujours tenté d’écouter les mots des mentors et de développer ensuite dans mon intimité, leurs enseignements, pour traduire en action mes sensations jusqu’à l’extrême. J’ai pris conscience de mes limites, même si tombant souvent dans la présomption, cherchant aussitôt de redimensionner ma situation d’homme. La rencontre quotidienne avec la vie, m’a fait réfléchir sur le choix de ma réalité plus vraie, je veux dire le choix bien distinct de cette réalité apparente, faite de distractions floues, de ma structure personnelle et cérébrale, mais de cette réalité intérieure que j’ai pu saisir seulement dans le silence et dans l'abstraction de moi-même. Cette réalité non palpable, mais qui a la possibilité d’être perçue est confirmée par la nature des regards qui advient en soi-même. Je ne peux démontrer la certitude de ce que j’affirme qu’avec mes oeuvres, nonobstant que l’être ne soit que qu’une partie minuscule de mes sensations. Je peux donc dire en toute conscience que je cherche et cherche en continuité. Parce que seulement vers cela je suis tourné. Je sais seulement une chose comme tous les hommes je suis appelé, mais au même moment je ne me préoccupe pas d’être élu. Témoin de mon devoir et seulement Celui qui me fait sentir d’Être un acte d'amour et seulement à Lui je dois me conformer comme une docile fibre de l'univers."

signé Angelo Marchetti